La Science à la portée de tous !

La Science à la portée de tous !

Après une séance de travail avec le service culturel de l’ambassade du Cameroun à Berlin pendant laquelle le Dr. Stephane Kenmoe a présenté ses projets pour le développement des sciences dans le cadre de la politique scientifique et de coopération interuniversitaire avec le Cameroun, il a été reçu par L’ambassadeur pour présenter le Prix de la diversité pour le leadership académique de l’université de Duisburg-Essen, qu’il a reçu dans le cadre de son travail de vulgarisation des sciences et de réseautage avec l’Afrique le 26 mai 2020. Pendant plus d’une heure d’horloge, Monsieur Kenmoe a présenté à l’ambassadeur la quintessence de ses travaux et actions qui lui ont valu cette haute distinction. En effet, le jeune chercheur physicien est un ancien étudiant de l’Université de Dschang où il a fait de brillantes études en physique qui lui ont valu d’intégrer au gré d’une bourse le prestigieux centre international de physique ICTP de Trieste en 2010.

Recommandé par ses enseignants, il continue ses recherches en physique atomique et moléculaire au célèbre centre de recherches allemand Max- Planck-Institut de Düsseldorf dont il ressort titulaire d’un PhD soutenu à l’université de Bochum. Il rejoindra ensuite l’université de Duisburg-Essen pour un postdoc.

Outre ses activités de chercheur en sciences physico-chimiques dans cette université, le Dr. Stéphane Kenmoe qui compte à son actif plusieurs articles scientifiques est aussi un grand communicateur. C’est d’ailleurs sa faculté de transmettre son savoir et des réalités aussi complexes que le water splitting ou les éléments de la physique quantique avec une aisance et une simplicité à nulle autre pareille qui impressionne davantage ses interlocuteurs. Monsieur Kenmoe fait de la « physique pour les nuls » car avec beaucoup d’humour, il arrive à briser le « mythe de la science dure et des chiffres ». Il rapproche du citoyen commun, des concepts pratiquement inaccessibles. In fine, il explique les phénomènes scientifiques de manière facile, compréhensible et humoristique.  C’est dans cette optique que ses actions de vulgarisation des sciences, notamment de la physique, sont menées pour éveiller les consciences africaines sur la portée économique à long terme des sciences et de la recherche.

Il le fait à travers divers canaux :

  • Les réseaux sociaux : Suivez-le sur Facebook à travers son émission « Un jour un matériau » sur la page « Kenmoe Stéphane TV » où il présente de façon humoristique un matériau local, ses propriétés et l’impact de sa mise en valeur par les populations ;
  • La télévision : Monsieur Kenmoe intervient depuis 2017 dans l’émission « Nous chez vous » de Canal 2 à travers la rubrique High Tech. Dans l’intervalle de 5 à 10 minutes il fait intervenir des artistes camerounais de renom qui portent avec humour la cause des sciences. Il est désormais épaulé par de jeunes étudiants-chercheurs, des multiplicateurs qu’il encourage au Cameroun
  • La radio est un canal par excellence choisi par le Dr. Kenmoe sachant que les camerounais sont en général très accrochés à leur récepteur. C’est ainsi qu’il intervient également sur RFI dans l’émission « Autour de la question », lorsque le sujet abordé touche aux sciences physiques. Il en est devenu une personne ressource en la matière.
  • L’écriture, notamment le roman avec la parution de son premier opus en 2019 « La science illumine Ndjocka-City » paru aux éditions Binam, dans lequel il « raconte la science » à travers de petites histoires drôles dans la ville fictive de Ndjocka-city.
  • Le film scientifique : à cet effet le roman sus cité a été porté au cinéma par le scénariste et réalisateur Michel Pouamo et des célèbres acteurs/comédiens camerounais à travers une série télévisée qui paraîtra dans les prochains mois. La première saison de cette série intitulée « Science dans la cité » retrace en 26 épisodes le « triomphe des idées innovantes qui au départ paraissaient folles » et l’adhésion du plus grand nombre de la population par la suite. Le but est non seulement de construire une culture scientifique solide en Afrique en présentant de façon humoristique, les avancées scientifiques et technologiques, mais aussi de susciter des vocations, notamment pour les femmes dans les sciences.
  • La presse scientifique : Monsieur Kenmoe est co-fondateur et rédacteur en chef du magazine « Diaspo Science & Tech – La tribune scientifique de la diaspora ». Il est aussi co-fondateur de l’émission Web « Diaspo Science & Tech – La voix de la diaspora scientifique ». Ces plateformes sont des initiatives de la VKII (Association des Ingénieurs et Informaticiens Camerounais d’Allemagne) dont il est membre et président du comité scientifique. Elles ont effectivement été créées afin de permettre aux experts africains de la diaspora de partager leurs opinions sur les questions de science, technique et technologie.

Malgré l’humour et l’aisance ludique avec lesquels le Dr. Kenmoe présente ses thèmes, il est animé par une sérieuse ambition sociopolitique. Ce brillant scientifique très pointu veut sensibiliser les politiciens camerounais en général et africains en particulier sur la pertinence de la recherche et de son financement, contenus dans les plans de l’Union Africaine en vue de l’atteinte des OMD et de la réduction de la pauvreté en Afrique. Il est persuadé que si les objectifs fixés par l’Union Africaine pour le financement de la science en Afrique sont respectés par tous les états, notre continent sortirait de la dépendance économique des pays du nord. La pandémie de la covid 19 aurait pu/dû être une chance pour le continent de se révéler au monde, car si les vertus thérapeutiques de sa riche flore médicinale avaient été étudiées de façon extensive et avec une démarche scientifique rigoureuse, la solution africaine à la covid19 aurait sûrement été prise plus au sérieux.

Articles Similaires